mardi 31 juillet 2012

INVRAISEMBLABLE... DES ARABES SE PRENNENT POUR LES PHILISTINS


Plutôt que d'offrir un poisson à l'homme qui a faim, offre lui une canne à pêche et apprends-lui à pêcher...


Reconnaissons-le, les ennemis de notre pays sont parvenus à faire croire au monde que les Israéliens sont responsables de la misère dans laquelle se complaisent depuis plusieurs dizaines d'années des Arabes installés sur la Terre d’Israël, en se prétendant « Philistins », (prétention ne datant pas de plus de soixante ans...) ! Et ce contre toute évidence et contre tout bon sens...
Une telle machination est unique dans l'Histoire de l'humanité...

Il y eut, au cours des siècles, des milliers de situations similaires, de populations en conflit pour la possession d'une terre.

Jamais aucun groupe humain ne s'est ainsi infligé une pareille punition pour se faire plaindre afin de déposséder de sa terre un autre groupe humain...

Il existe de très nombreuses preuves de la situation de la Terre d’Israël avant le début du retour massif des Juifs sur leur Terre Ancestrale au dix neuvième siècle.

Cette Terre, depuis près de deux mille ans, avait subi tous les outrages des envahisseurs, pillant, vandalisant, profanant le Pays, du nord au sud et de l'est à l'ouest, persécutant et assassinant les Juifs qui s'y étaient maintenus envers et contre tout...

Dès le début du dix-neuvième siècle, le développement et la prospérité apportés par les Juifs eurent notamment trois conséquences pour le monde Musulman :

1 - La crainte de l'accroissement des « infidèles » (non-musulmans) au Moyen-Orient.

2 - La crainte de la restauration de la souveraineté Juive sur Eretz Israël.
En réaction au retour des Juifs sur leur Terre Ancestrale, les autorités Ottomanes, dès la moitié du dix neuvième siècle, organisent une « importation » massive de populations Musulmanes sur la Terre d’Israël et interdisent aux Juifs le retour dans leur pays !

3 - Enfin, l'attirance naturelle des peuples Arabo-musulmans vivant dans la précarité, vers une nouvelle zone de prospérité.

Les Arabes se disant « Philistins », sont en fait des musulmans originaires d'horizons divers, venus s'installer sur la Terre d’Israël, pour la plupart, à partir du dix neuvième siècle alors que les Juifs rentraient au Pays après des siècles d'errances et de persécutions.

Par exemple, il y a dans la bande de Gaza et en Judée Samarie, de nombreuses familles dont les origines sont aujourd'hui encore identifiables : Egypte, Lybie, Syrie, Europe du sud, Afrique du Nord, Arabie, Irak etc... Nous trouvons de la même manière, des villages de bédouins originaires d'Arabie, des villages de musulmans caucasiens, dans le nord d’Israël et près de Jérusalem. Les brassages de population, ont, malgré tout, en quelques générations, un peu homogénéisé ces populations Arabo-musulmanes immigrées et leur descendance en estompant quelque peu les origines.

Ces soi-disant « Philistins » sont aidés et soutenus dans leurs revendications iniques, grâce à la traditionnelle « Taqiya », par leurs coreligionnaires musulmans des pays de la région et par l'Occident qui déverse depuis plus de soixante ans ses milliards de dollars afin de les maintenir, dépendants et misérables, dans des camps de réfugiés où ils ont été rejoints par des centaines de milliers de leurs frères et coreligionnaires des pays voisins, en quête de subsistance.

Le maintien dans la dépendance et la précarité, par les nations Musulmanes et par l'Occident, de ces populations Arabo-musulmanes consentantes, auxquelles ils sont parvenus à faire croire qu'elles étaient un peuple, entretient un foyer de haine antisémite qui se développe et se propage sur toute la planète.

Cette volonté, relativement récente, des populations Arabo-musulmanes vivant en Israël, manipulées par tous les totalitarismes, afin qu'elles revendiquent la souveraineté sur ce que d'aucuns appelaient la « Palestine » afin d'y créer un nouvel « état Arabo-Islamo-Philistin » sur la Terre des Juifs, a pour origine les terribles services du KGB soviétique, du temps de la « guerre froide ».

Tous les peuples, comme un seul homme adhérèrent aux manigances de l'empire communiste soviétique antisémite, trop heureux d'accuser de colonialisme et de nombreux autres crimes imaginaires, le Peuple Juif survivant de la Shoah à laquelle, nombre d'entre-eux avaient participé aux côtés des nazis.

Les dindons de la farce de cette dramatique et criminelle manipulation sont les musulmans installés en Eretz Israël, qui n'ont pu repartir dans le pays d'origine de leurs pères avant de tomber dans ce piège machiavélique qui les instrumentalise depuis plus d'un demi siècle. 

Ce piège qui a fini par imprimer dans leur « inconscient collectif », l'invraisemblable affirmation qu'ils sont les descendants de populations constituant un peuple ayant des droits tant patrimoniaux que religieux sur Eretz Israël.

En remontant dans la deuxième moitié du vingtième siècle, nous trouvons de nombreux cas de populations, et parmi eux de nombreuses Communauté Juives, que les autochtones (ou qui se prétendaient tels), essentiellement Arabo-musulmans, expulsèrent avec haine et violence de leurs pays... en les spoliant de tous leurs biens et avoirs...

Toutes ces populations, sans exception, avec courage et dignité, se reconstruisirent ailleurs, après leur expulsion par les Peuples Arabo-musulmans. 
Aucun camp ne fut jamais ouvert pour ces centaines de milliers de familles...

Dans les années 1950, plus de neuf cents mille Juifs, vivant depuis près de deux mille ans, bien avant les invasions Arabes, dans les autres pays Arabo-musulmans, ont dû, dans un sauve qui peut, tout abandonner... une fois de plus dans le silence des nations...

En 1962, lors de la restauration de l'autorité Arabo-musulmane en Algérie, plus d'un million de « Pieds Noirs » français (et parmi eux plus de cent trente mille Juifs présents sur cette terre depuis plus de deux mille ans, bien avant l'Islam et les invasions Arabes) ont fui l’Algérie en quelques semaines, afin d'échapper à un massacre certain.

Ces populations n'ont jamais été à la charge de la Communauté Internationale...

L'ONU ne s'est pas précipitée pour secourir ces victimes de la violence Arabo-musulmane djihadiste en créant une organisation humanitaire qui grève lourdement les budgets de l'Occident depuis soixante ans.

L'UNWRA, instance de l'ONU fondée uniquement pour les « réfugiés Palestiniens », rémunère depuis soixante ans plusieurs dizaines de milliers de salariés (parmi lesquels de nombreux membres d’organisations terroristes), finance entre autres les écoles où sont enseignés aux jeunes Arabes Musulmans la haine et le mépris des Juifs et des Chrétiens, où l'ont fait l'apologie du terrorisme et de l’antisémitisme, où l'on nie la Shoah...

Alors quelle est donc l'origine véritable de la situation unique de ces immigrants Arabo-musulmans vivants pour leur quasi-totalité depuis moins de deux siècles sur la Terre des Juifs ?

Encore une fois, nous trouvons parmi les réponses et principalement, cette éternelle convoitise du monde non-Juif pour tout ce qui appartient au Peuple Juif... les biens matériels... la Terre... la religion... la Bible... et même l'Histoire... 
Spolier les Juifs est devenu plus qu'une habitude... C'est entré dans les mœurs...

Encore une fois, nous trouvons parmi les réponses et en bonne place, la main des religions monothéistes (ou prétendues telles), le Christianisme et l'Islam qui ont « mal copié » le Judaïsme et qui le savent...

En conséquence de quoi, depuis leur naissance, elles tentent « d'effacer » de la surface de la Terre l'original... dont le Peuple Juif est le gardien... en intrigant pour prendre sa place...

Freudien !

Mosche Ashkelon

Texte copyright Mosche Ashkelon
Reproduction autorisée avec citation expresse de la source et du lien du Blog http://mosche-d-ashkelon.blogspot.co.il/

2 commentaires:

  1. "Encore une fois, nous trouvons parmi les réponses et en bonne place, la main des religions monothéistes (ou prétendues telles), le Christianisme et l'Islam qui ont « mal copié » le Judaïsme et qui le savent..."

    J'ai toujours parlé ainsi!

    RépondreSupprimer